Etienne, Autiste Asperger en alternance au Carrefour Market Turgot nous fait part de son apprentissage ultra positif

BIENVENUE sur le site de recrutement Carrefour France

Comment postuler ?

Découvrez les étapes pour postuler chez Carrefour

Comment postuler ?

HORIZONS BY CARREFOUR

Ce blog vous permet de découvrir toute notre expertise "digital retail" au niveau international.

Découvrir le blog !

L'article a été ajouté à vos favoris

Etienne, Autiste Asperger en alternance au Carrefour Market Turgot nous fait part de son apprentissage ultra positif

28 mai 2020

Etienne, autiste Asperger, était en dernière année de CAP commerce au CFA Stephenson lorsqu'il a effectué une alternance au sein du Carrefour Market Turgot rue Rochechouart à Paris. Nous vous proposons de découvrir son parcours et son expérience plutôt positive.

Un environnement sécurisant

Pour Etienne, la clientèle d'habitués qui fréquente le Carrefour Market dans lequel il travaillait a été un atout pour son épanouissement professionnel. Petit à petit, cela lui a permis de créer un contact avec les clients et donc une relation de confiance rassurante pour lui. L'autre point qui lui a permis de se sentir bien : l'ambiance a sein de l'équipe. Très conviviale, elle a accueilli son handicap sereinement. Il a alors pu prendre ses marques facilement.

Une intégration adaptée

Dès l'arrivée d'Etienne dans le Market de Turgo, le directeur Rudy Chodato (devenu depuis directeur du magasin Maubeuge) a compris qu'il avait besoin d'un parcours de progression particulier et soigné son intégration.

Avec le psychologue d'Etienne, ils ont alors développé des moyens pour l'aider à trouver sa propre méthode de travail.

Son intégration s'est faite un peu comme la construction d'un puzzle : au début, il progressait mais rencontrait des difficultés à prendre du recul sur chaque tâche qu'il faisait. Puis tout s'est mis en place dans sa tête, et il a fini par prendre conscience de ce qu’il apportait par rapport à l'activité plus générale du magasin et de l'équipe. Rudy a rapidement reconnu et apprécié les progrès d'Etienne, et a poussé son équipe à lui confier différentes missions.

Des collègues attentionnés avec Etienne

Etienne se déclare heureux d'avoir aussi une bonne relation avec les managers, comme Gilbert et Modes. Ils le laissaient agir en autonomie et lui ont fait confiance à 100% sur les tâches qu'ils lui donnaient. Ils lui demandaient toujours ce qu'il a envie de faire, pour être sûrs qu'il s'épanouisse.

C'était un cercle vertueux avec l'équipe du magasin car Etienne se sentait efficace, il comprenait l'équipe et l'équipe le comprenait.

Une expérience bénéfique pour Etienne

Du fait de son handicap qui porte sur des difficultés au niveau de la perception, Etienne a du affronter des situations très compliquées, surtout pendant sa scolarité. Pour lui, certains filtres sensoriels n'étaient pas totalement fonctionnels. Donc certains processus cognitifs de filtrage de l'information perceptive ne pouvaient pas être automatisés. En utilisant une méthode de relation par le jeu, il a pu faire un vrai travail de rééducation de ses connexions neuronales qui lui a permis de reprendre une scolarité adaptée (en classe Ulis à Stanislas, Paris 6) et d'entrer dans le monde professionnel grâce à son expérience chez Carrefour.

A ses débuts chez Carrefour (en septembre 2017), Etienne avait du mal à se repérer spatialement dans les rayons et à repérer les limites entre les produits. Il avait également du mal à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés. Avec cette expérience, il a réussi à progresser. Il est parvenu à placer plus rapidement et efficacement les produits et aussi à faire en sorte que le "facing" visuel soit net. Sa psychomotricité fine s'est même développée grâce à l'entrainement intensif de mise en rayon des produits. Son expérience professionnelle lui a enfin permis de développer de plus grandes capacités dans son apprentissage scolaire. Par exemple, il arrive désormais à mieux à résoudre des problèmes mathématiques, grâce à l'amélioration de ses capacités d'abstraction. 

Le 5 juillet, son expérience au sein de Carrefour a pris fin et toute l'équipe lui a organisé un pot de départ. Ses collègues étaient unanimes pour dire qu'Etienne a réussi à développer une véritable conscience professionnelle et qu'il n'y aurait aucun problème à l'embaucher. Il a su trouver sa propre façon de faire pour être efficace, avec l’aide et le soutien de l’équipe. Il y a donc un savoir-faire dans l'accompagnement de certains handicaps qui peut être source de grande satisfaction pour la personne avec handicap mais également pour l'entreprise.

Nous remercions Rudy Chodato et toute l'équipe du Market de Turbigo pour leur implication. Nous espérons que cette expérience positive lui permettra de définir son projet professionnel, et lui souhaitons une bonne continuation !